Échographie du deuxième trimestre

Il y a un an jour pour jour, nous voyions notre bébé pour la troisième fois lors de l’échographie du deuxième trimestre !

Quand est faite l’échographie du deuxième trimestre?

Comme son nom l’indique, l’échographie du deuxième trimestre est réalisée lors du deuxième trimestre de grossesse, vers la fin du 5ème mois de grossesse, et plus précisément entre 22 et 24 semaines d’aménorrhée (soit environ entre 20 et 22 semaines de grossesse, donc à 4,5-5 mois de grossesse).

A quoi sert l’échographie du deuxième trimestre ?

  • Réaliser un examen morphologique complet
  • L’échographie du deuxième trimestre est aussi connue sous le nom d' »échographie morphologique ».

    En effet, à ce stade de la grossesse, la visualisation du fœtus est optimale, et un examen morphologique complet peut donc être réalisé.

    L’échographe va ainsi vérifier la tête (mesure du périmètre crânien (PC)/circonférence de la tête (CT) et du diamètre biparétal (BIP)), le cerveau et sa structure, les éléments du visage (présence de 2 orbites, des narines, de la langue, mesure de la taille de l’os du nez (OPN),…) afin de détecter par exemple un éventuel bec-de-lièvre, la colonne vertébrale, le cœur (présence de 4 cavités symétriques et de 2 valves auriculo-ventriculaires, rythme cardiaque, développement de l’artère pulmonaire et de l’aorte), l’estomac, les reins, la vessie ainsi que les bras, les mains, les jambes (mesure de la longueur fémorale (LF)) et les pieds.

    L’échographe s’assurera aussi que la paroi abdominale recouvre bien tous les organes internes et mesurera le périmètre abdominal (PA)/circonférence abdominale (CA).

    Il vérifiera par ailleurs le placenta et en particulier sa localisation, mais aussi le cordon ombilical (vérification des vaisseaux sanguins dans le cordon ombilical pour s’assurer qu’il n’y a pas de problème) ainsi que le liquide amniotique (il doit être en quantité suffisante pour que bébé puisse évoluer librement).

  • Connaître le sexe du bébé
  • Ma collègue surnomme l’échographie du deuxième trimestre, « l’échographie du sexe » ! C’est en effet, lors de cette échographie que l’on peut savoir avec certitude si votre bébé est une fille ou un garçon puisque les organes génitaux sont à présent visibles !

Est-elle obligatoire ?

Oui, tout comme l’échographie du premier trimestre, l’échographie du deuxième trimestre est obligatoire. C’est la deuxième des trois échographies obligatoires.

Comment se déroule l’examen ?

L’examen est effectué à l’aide d’une sonde à ultrasons par voie abdominale et dure environ 30 minutes.

Il est conseillé de ne pas appliquer de crème sur le ventre les jours qui précèdent l’examen afin d’avoir une meilleure image.

Que se passe-t-il si une anomalie est décelée lors de l’échographie du deuxième trimestre ?

Si un problème est révélé ou soupçonné à la suite de l’échographie du deuxième trimestre, on vous demandera certainement de réaliser une échographie de contrôle.

Mais rassurez-vous, il est très courant qu’une échographie de contrôle soit demandée et que celle-ci ne révèle aucun problème particulier !

Mon expérience

Personnellement, nous avons fait l’échographie du deuxième trimestre à 22sa (et oui, comme à chaque fois, il nous tardait de revoir notre bébé, du coup, on faisait les échos dès que possible !), au même endroit que pour l’échographie du premier trimestre.

L’échographe a commencé par regarder le bébé dans son ensemble, puis nous a dit « C’est une fille ! Je vous avais dit quoi la dernière fois ? ». Il nous avait dit « Fille à 80% ». Maintenant, il était sûr à 180% selon ses dires ! Plus de doutes possible donc ! Plus la peine de chercher un prénom de garçon (on n’avait une idée de prénom de fille mais absolument aucune de prénom de garçon !) et à nous les petites robes ! Bon, par contre, si vous ne souhaitez pas connaître le sexe de votre enfant, pensez à le préciser assez tôt !

Il a ensuite examiné la tête et le cerveau. Toutes les structures du cerveau étaient bien visibles. Quant à la taille de la tête, il nous a annoncé que notre fille avait une petite tête un peu allongée, comme sa maman ! C’était plutôt une bonne nouvelle pour nous, car on se disait qu’il y avait du coup plus de chances de pouvoir accoucher par voie basse puisque, sa tête étant plutôt petite, elle devrait passer par le bassin sans trop de difficultés !

Puis, il a mesuré la taille de l’os du nez (OPN), la circonférence abdominale (CA) ainsi que le diamètre abdominal (DAT). L’estomac était bien visible.

Il a poursuivit avec l’examen du cœur. Les 4 cavités (ventricule gauche, ventricule droit, oreillette gauche et oreillette droite) étaient bien visibles, tout comme l’artère pulmonaire et l’aorte.

L’échographe a ensuite observé la colonne vertébrale, les reins et les membres (bras, mains, jambes et pieds) du bébé, et a notamment mesuré la longueur fémorale (LF) ainsi que la longueur d’un pied.

Nous avons ensuite pu voir les éléments du visage de notre fille, en particulier, ses orbites, son nez et sa bouche. C’est ainsi à ce ment-là que l’on a découvert qu’elle avait le nez de son papa ! Qui plus est, pas de bec-de-lièvre à signaler !

L’examen s’est poursuivi par l’observation de la vessie.

Enfin, l’échographie s’est terminée par la vérification du cordon ombilical, du liquide amniotique et du placenta.

Échographie du cordon ombilical

Une échographie 3D a également été tentée, mais à ce stade-là, ça ne donnait pas grand chose !

Au final, pas de problème particulier à signaler, nous repartons donc rassurés.

Pourtant, suite à cette échographie, nous avons dû faire une échographie de contrôle dans un centre de diagnostic mi-novembre !

En effet, le diamètre biparétal (BIP) (diamètre de la tête) de notre fille était inférieur au 5ème percentile (BIP = 50,56mm / 4,4ème percentile), ce qui signifie que plus de 95% des bébés ont un diamètre biparétal supérieur à celui de notre fille au même âge gestationnel, ou encore, de manière équivalente, que moins de 5% des bébés ont un diamètre biparétal inférieur à celui de notre fille au même âge gestationnel.

Mesure du diamètre biparétal (BIP) et de la circonférence de la tête (CT)

Cela ne semblait pas inquiéter l’échographe qui, comme je l’ai indiqué plus haut, nous a simplement indiqué que la tête de notre fille était petite et de forme allongée, comme la mienne. La circonférence de la tête était d’ailleurs normale.

Néanmoins, le gynécologue qui assurait mon suivi de grossesse a jugé, au vu des résultats de l’échographie, que la valeur du diamètre biparétal (BIP) était trop faible et qu’il valait mieux recontrôler un peu plus tard.

Mais ça c’est une autre histoire, dont je vous raconterai les détails plus tard !

Quoi qu’il en soit, ma fille est née en bonne santé et avec une tête parfaitement normale (périmètre crânien = 34cm à la naissance) !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *