Le PRADO

Juste après ma sortie de la maternité, j’ai pu bénéficier du PRADO maternité.

Qu’est-ce que le PRADO maternité?

Initié en 2010, le PRADO maternité est le service de retour à domicile après un accouchement de la Sécurité Sociale.

Il est proposé aux femmes majeures ayant accouché sans complications d’un enfant unique, né à terme, avec un poids en rapport avec l’âge gestationnel, sans problème d’alimentation et ne nécessitant pas un maintien en milieu hospitalier, et pour lesquelles la maternité a autorisé une sortie standard (à partir de 72 heures après un accouchement par voie basse ou à partir de 96 heures après un accouchement par césarienne).

Il permet ainsi aux mamans de quitter la maternité tout en bénéficiant d’un suivi à domicile assuré par une sage-femme libérale de leur choix.

Fin 2015, le service Prado a également été élargi à titre expérimental à certaines patientes du régime général pour lesquelles l’équipe médicale avait autorisé une sortie « précoce » (moins de 72 heures après un accouchement par voie basse ou moins de 96 heures après une césarienne).

Comment bénéficier du PRADO maternité ?

Si vous avez été déclarée éligible au Prado par l’équipe médicale de la maternité, un conseiller de l’Assurance Maladie passera normalement dans votre chambre lors de votre séjour à la maternité afin de vous présenter le service et recueillir éventuellement votre adhésion.

Le PRADO maternité en pratique

En pratique, si vous adhérez au programme, on va vous demander par quelle sage-femme vous souhaitez être suivie à votre domicile. La Sécurité Sociale se charge ensuite de contacter la sage-femme en question afin qu’elle effectue une première visite (systématique) chez vous de préférence dans les 48 heures suivant la sortie, et au plus tard dans les sept jours suivant le départ de la maternité.

Lors de cette visite, la sage-femme vérifiera que vous et votre bébé vous portez bien. Elle pourra également répondre à vos éventuelles questions. (Pour plus de détails sur le contenu des visites, vous pouvez consulter la fiche mémo basée sur les recommandations de la Haute Autorité de santé (HAS) de mars 2014.)

Une deuxième visite (recommandée) peut ensuite être planifiée selon l’appréciation de la sage-femme qui assure votre suivi.

Si à l’issue de ces deux rendez-vous, aucune anomalie n’est repérée ni chez la mère ni chez le bébé, le suivi à domicile par la sage-femme cesse.

(Source : ameli.fr)

Crédit : ameli.fr

Dans le cas d’une sortie précoce, la première visite a impérativement lieu dans les 24 heures suivant le retour de la maternité. La deuxième visite est également obligatoire et une troisième visite est recommandée.

Tout comme dans le cas d’une sortie « non-précoce », l’organisation de la première visite à domicile est assurée par un conseiller de l’Assurance Maladie, tandis que les visites suivantes sont planifiées par la sage-femme assurant le suivi.

Mon expérience du PRADO maternité

Lors de mon 2ème jour à la maternité, un conseiller de la Sécurité Sociale est passé dans ma chambre pour me présenter le PRADO et m’a demandé si j’étais intéressée par le service. J’ai répondu que oui.

Il m’a alors demandé par quelle sage-femme je souhaitais être suivie. Je lui ai donné le nom d’une sage-femme que je connaissais. Cependant, elle était en congés à ce moment-là. L’Assurance Maladie m’a donc proposé une autre sage-femme que je ne connaissais pas.

Ils m’ont donné une date pour la première visite et demandé si cela me convenait. Puis ils m’ont indiqué qu’il faudrait que je contacte la sage-femme en question afin de confirmer ma sortie de la maternité et de convenir aec elle d’un horaire, ce que j’ai fait dès ma sortie.

Je suis sortie de la maternité un samedi, et la première visite de la sage-femme à mon domicile a eu lieu le lundi suivant, soit 48h après.

J’étais un peu inquiète car je me demandais si la sage-femme envoyée par la Sécurité Sociale serait bien étant donné que je ne la connaissais pas. Il se trouve que j’ai eu de la chance puisqu’elle s’est révélée être très bien ! Elle nous a donné à moi et à mon mari, pleins d’informations concernant la santé des bébés en général et anticipait nombreuses de nos questions, ce qui était appréciable.

Lors de sa première visite, elle a d’abord vérifié que j’allais bien et notamment que mes déchirures cicatrisaient correctement ‘ce qui était le cas !). Elle m’a également donné des conseils pour faire réduire l’œdème que j’avais au niveau du périnée, et prescrit un ECBU (examen cytobactériologique des urines) au cas où mon inflammation de la vessie persiste. Elle a aussi répondu à mes questions concernant l’allaitement.

Elle a ensuite vérifié que ma fille allait bien. Elle a notamment vérifié que son cordon était sec et sain, qu’elle n’avait pas d’ictère puis l’a pesée. Ma fille avait perdu un peu de poids depuis la sortie de la maternité. Du coup, la sage-femme nous a proposé de venir effectuer une deuxième visite le vendredi suivant, ce que nous avons évidemment accepté.

Lors de sa deuxième visite, elle nous a de nouveau examinées ma fille et moi. Elle a notamment procédé à une nouvelle vérification du cordon de ma fille ainsi qu’à une nouvelle pesée. Ma fille avait repris du poids ! La sage-femme, nous a cependant demandé si l’on souhaitait qu’elle repasse une troisième fois la semaine d’après, nous expliquant qu’une troisième visite était possible étant donné la perte de poids de ma fille constatée lors de sa première visite. Nous avons encore évidemment accepté, d’autant plus que cela nous évitait de sortir sous la neige afin de faire peser notre fille.

Le jeudi de la semaine suivante, la sage-femme s’est donc rendue à nouveau à notre domicile. Elle m’a examinée encore une fois (même si tout allait déjà bien, c’est toujours rassurant !) puis elle a vérifié la bonne cicatrisation du nombril de ma fille car le cordon était tombé entre temps, et l’a pesée. Tout le monde allait bien et la troisième visite fut la dernière.

Mon avis concernant le PRADO maternité

Je suis très satisfaite du PRADO. Je trouve que c’est un service très pratique et rassurant. Il n’y a en effet pas besoin de se déplacer puisque les visites sont faites à domicile, et je trouve très bien d’avoir un professionnel de santé à qui l’on peut poser des questions une fois de retour à la maison, car à la maison ce n’est pas pareil qu’à la maternité, et de nouvelles questions peuvent se poser. Je trouve aussi rassurant le fait d’avoir un suivi médical de la mère et du nouveau-né encore quelques temps après avoir quitté la maternité.

De plus, j’ai eu la chance de tomber sur une sage-femme très professionnelle, sympathique et qui n’a pas hésité à faire autant de visites que nécessaire et ce malgré la neige !

Ce n’est malheureusement pas le cas de tout le monde, puisque j’ai par exemple eu l’occasion de parler avec une maman qui elle n’a eu droit qu’à une seule visite alors qu’elle ne s’était visiblement pas complètement remise de son accouchement.

Et vous, avez-vous bénéficié du PRADO ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *